hogarthRubriqueAside_layout

Anthropologie et linguistique
Convergences et recherches actuelles

Michel de Fornel
Maud Verdier, Maître de conférences à l'Université Paul Valéry Montpellier 3
Francis Zimmermann

1er et 3e jeudis du mois de 11 h à 13 h
salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris
du 2 novembre 2017 au 7 juin 2018

Nous partons cette année du thème de la Performance au sens anglais du mot, thème central en anthropologie linguistique et qui ouvre des perspectives sur les performance studies et l'anthropologie du théâtre. Au premier semestre nous lirons les textes les plus classiques (Bauman, Goffman, l'Ecole de Prague) et nous présenterons les problématiques les plus récentes (l'écoute, par exemple, et l'écriture sonore, sound writing). Au second semestre nous présenterons des recherches en cours.

Prochain séminaire

Jeudi 5 avril 2018

Epopées in performance
Sanskrit et diglossie,
sur un exemple pris dans le Rāmāyaṇa

Chanter le Rāmāyaṇa implique très souvent théâtre et danse, et plus encore, l'appropriation de la langue, des histoires chantées ce jour-là et des personnages mis en vedette, aux compétences communicationnelles des publics locaux. La version sanskrite, qui fait référence à l'échelle globale, se surimpose à la version localement chantée en langue vernaculaire. Mais chaque auditoire à chaque représentation s'approprie le poème, l'histoire et les héros et les plie à son usage. Le Rāmāyaṇa n'est qu'un exemple, car on chante en Inde de nombreuses autres épopées; d'autres histoires, d'autres héros. Leur point commun est leur force perlocutoire.

Stuart H. Blackburn, Peter J. Claus, Joyce B.Flueckiger and Susan S. Wadley, Eds., Oral Epics in India, Berkeley, University of California Press, 1989, p.5: In India something further is required to raise it to the status of epic. This special quality is the relationship epics have with the community in which they are performed, a relationship acknowledged by performers and audiences in many parts of India when they call an epic "our story." Epics stand apart from other "songs" and "stories" in the extent and intensity of a folklore community's identification with them; they help to shape a community's self-identity.

Nous nous intéressons à la force perlocutoire de l'épopée, c'est-à-dire l'effet structurant que son énonciation, l'épopée in performance, exerce sur la communauté.