orfeoRubriqueAside_layout

Deux voix font un minimum de vie

Le dialogue précède le langage comme l'existence précède l'essence.

Au sens étroit du mot conversation dans les textes en anglais, la conversation est un type particulier d'interaction qui représente l'expérience première du langage: "Conversation is clearly the prototypical kind of language usage, the form in which we are all first exposed to language — the matrix for language acquisition", écrivait Levinson en 1983 dans Pragmatics (p.284).

Les poéticiens et particulièrement Bhaktine ont pris cette expérience première comme principe de la littérature et des arts vivants.

«La vie est dialogique par nature. Vivre, c'est entrer en dialogue, questionner, prêter l'oreille, répondre, dire oui… A ce dialogue on participe entièrement tout au long de la vie, avec les yeux, les lèvres, les mains, l'âme et le corps et tous les actes. Le moi entier est mis en discours, et ce discours entre dans le tissu dialogique de la vie.»

Bhaktine, Concernant la révision du livre de Dostoïevski [1961], cité d'après Mikhail Bakhtin, Problem's of Dostoevsky's Poetics, Minneapolis, 1984, p.293.