orfeoRubriqueAside_layout

Dialogisme

Le Dialogisme du cercle de Bakhtine n'est pas l'exaltation du face-à-face conversationnel, mais une théorie sémiotique et littéraire de la dialogisation interne du discours. Les mots sont toujours «les mots des autres», et le dialogue (pratique sociale) précède la langue (institution sociale). Sur le mot dialogue, Mikhaïl Bakhtine (1895–1975) crée le néologisme dialogichnost («dialogisme») et le dérivé dialogizatzija («dialogisation»). Le dialogisme est le principe d'une double orientation de toute parole ou de tout énoncé vers [1] des énoncés réalisés antérieurement sur le même objet de discours (dialogisme interdiscursif) et des énoncés à venir dans la réponse qu'il sollicite (dialogisme interlocutif). Cette double orientation, vers l'amont et vers l'aval, se réalise comme interaction quand [1] le locuteur, dans sa saisie d'un objet, rencontre les discours précédemment tenus par d'autres sur ce même objet, et quand [2] le locuteur s'adresse à un interlocuteur sur la réponse duquel il ne cesse d'anticiper. Un troisième type d'interaction dialogique, «les rapports de dialogue entre le sujet parlant et sa propre parole» (Dostoïevski, trad. Verret, 212), fait de chaque énonciateur son premier interlocuteur.