orfeoRubriqueAside_layout

Enonciations ambiguës

Genres d'énonciations ambiguës à l'interface du langage et de la musique. Ces formes de chanter-parler sont aussi prisées à l'époque contemporaine qu'au temps de Cervantès et de la naissance de l'Opéra.

Patrice Pavis, Dictionnaire du théâtre (1980),
édition de 1996; réimpr. Paris, Colin, 2004

Récitatif • 1°) Dans l'opéra ou la cantate, partie déclamée — et non pas chantée — dont le rythme et la métrique diffèrent profondément de la musique qui le précède et le suit, en ce qu'elle observe l'accentuation et l'inflexion du discours parlé. Le récitatif s'adapte aux changements d'émotions, de récit et de rhétorique… Il sert de transition entre deux airs ou devient un Sprechgesang, un «chant parlé» chez Schönberg et dans les songs chez Brecht. • 2°) Dans le théâtre parlé, certains passages déclamés sur un ton autre que le texte général: ainsi les leitmotive et les refrains thématiques (Tchékov)…

Song • Nom donné aux chansons dans le théâtre de Brecht (depuis l'opéra de quat'sous, 1928) pour les distinguer du chant «harmonieux» et illustrant une situation ou un état d'âme dans l'opéra ou la comédie musicale. Le song est un moyen de distanciation, un poème parodique et grotesque, au rythme syncopé, dont le texte est plus parlé ou psalmodié que chanté.

Leitmotiv • 1°) En musique, le leitmotiv est un thème musical récurrent, sorte de refrain mélodique ponctuant l'œuvre… • 2°) Au théâtre, cette technique est fréquemment employée. La comédie l'utilise comme comique de répétition (cf. «et Tartuffe?», «sans dot» de Molière)… Plus généralement, toute reprise de termes, toute assonance, toute conversation qui tourne sur elle-même (Tchékov) constitue un leitmotiv.